Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 23:07

A 9h30, notre ami Michel de Grenoble, nous dépose au virage de Garet, à 7 km environ du mythique col du Tourmalet, côté Sainte Marie de Campan.

Nous nous fixons comme première étape le refuge de Campana de Cloutou, à une altitude de 2225 mètres. P1030571.JPG

http://www.ffcam.fr/ 

Le lien internet ci-dessus vous amène vers le site du Club Alpin Français et vous trouverez les renseignements que vous voudrez sur ce refuge ainsi que tous les autres gérés par le CAF.

Nous mettons donc 5 heures à monter tranquillement, malheureusement dans un brouillard grandissant.

Après 20 minutes de marche, nous apercevons cinq isards, à une altitude de 1600 mètres environ. Nous sommes étonnés, car il est rare de rencontrer nos amis à une altitude aussi basse. Nous prenons nos jumelles pour tenter de les voir d'un peu plus près car il n'est pas question de les approcher, ils s'enfuieraient.

Nous repartons et longeons le réservoir des laquets aux alentours de 11h45. Le brouillard nous cache entièrement une vue sûrement magnifique par beau temps.

Au bord du Lac des Gréziolles, à 13h45, nous nous restaurons et repartons 40 minutes plus tard. Nous atteignons notre destination avant 15h00 et c’est toujours dans le brouillard que le refuge de Campana de Cloutou apparaît. C'est un refuge niché parmi les cailloux., collé à la montagne. Il est ravitaillé, comme beaucoup de refuges de montagne par hélicoptère et j'en profite pour discuter avec la gardienne. Chaussures enlevées, chaussons aux pieds, je mets la lessive à sécher sur les fils au-dessus du poêle à charbon. C'est par une échelle verticale100 7776 et en bois que nous montons au dortoir unique où dormirons 25 personnes ce soir là. 

Le refuge affiche donc complet. Le soir venu, attablés autour d'un bon repas, nous discutons rando avec nos voisins de table, nous parlons de montagne et de chemins parcourus. Le brouillard enveloppe toujours le refuge, et nous égrenons la soirée en parcourant des revues sur ...... la montagne pardi !!! Allez tous au lit car demain nous nous levons à 6h45. Il ne s'agit pas de prendre du retard de sommeil, l'étape sera longue vers le Refuge Hôtel du Lac d'Oredon. De plus, nous voulons éviter la cohue du lever. Malheureusement, notre réveil, le portable, sort du lit la totalité de la chambrée. Ce n'est pas grave, et après un bon petit déjeuner, chaussures aux pieds, nous quittons notre abri pour nous enfoncer dans le brouillard à l'assaut de la montagne et notre destination suivante, le Refuge Hôtel du Lac d'Oredon.

 B) 2ème jour : Campana de Cloutou vers le Refuge d'Oredon  


  

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 22:30


 

C'est donc après une nuit dans un dortoir complet et surchauffé car le gérant du refuge avait oublié de fermer la veille au soir le tirage du poêle à charbon, notre départ à 8h00 du refuge s’effectue dans les mêmes conditions que la veille, dans la brume.

Après avoir longé et entraperçu le Lac de Campana, nous atteignons le Col de Bastanet (altitude 2507 mètres) à 9h35.

      100 7823Par chance, c’est à ce moment là, que la brume se dissipe, nous laissant entrevoir les versants Nord et Sud du col du Bastanet.


Notre chemin nous mène vers l e Lac Supérieur, dix minutes  avant d’arriver  au Refuge du Bastan, à 10h45 . Nous en profitons, car frigorifiés nous sommes, pour faire une halte chocolat chaud.  100 7856La brume a déposé sur l’herbe des chemins de l’humidité et celle-ci a atteint l’intérieur de nos chaussures et trempé nos chaussettes. Nos chaussures commencent déjà à accuser un air de fatigue, elles ne sont pourtant pas si vieilles !! Nous repartons à 11h40 de cette halte douillette, accueillis par des hôtes charmants.


Notre rando se poursuit par le Lac du Milieu et le Lac Inférieur avant d’arriver à100 7851 la jonction du GR 10. Nous avions emprunté un diverticule appelé GR10C au-dessus de la cabane de Lude à 13h15.

Notre déjeuner dure 1h20 avant que nous ne reprenions le GR10 qui nous mène en premier lieu au Col d’Estoudou, à une altitude 2260 mètres.

100 7867 Il est 16h25 quand nous atteignons ce col, après un dénivelé positif très ardu et en pleine pente. La brume nous enveloppe toujours et nous ne nous attardons pas. Nous avons peur au mauvais temps qui pourrait s’abattre sur nous.

Quelques photos et nous dégringolons c’est le cas de le dire, vers le Chalet Refuge d’Oredon, notre lieu d’hébergement pour la nuit. Le chemin est très empierré et nous devons au moins une fois enlever nos sacs à dos pour passer. Nous arrivons fourbus à 17h50 et apprécions notre soirée de repos.

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 22:00

 

Nous sommes le 15 août, et il est 8h00 quand nous quittons le Chalet Refuge d’Orédon toujours enveloppé d’un épais brouillard qui nous cache la vue du grand Lac d’Oredon et du Barrage de Cap de Long. Nous l’avons malgré tout entraperçu pendant notre repas. Les volutes de brume se sont suffisamment dissipées pour nous laisser le voir dans toute sa majesté.

Notre progression vers le cœur de la réserve du Néouvielle s’effectue sur le sentier des laquettes.

Nous faisons à 9h30 une petite pause au Lac d’Aubert pour constater qu’il est partiellement vide à cause des travaux effectués sur le barrage.

100 7920

Avant d’entamer notre ascension vers la Hourquette d’Aubert, nous faisons un petit détour par le Lac d’Aumar.

100 7931100 7932

Après 2h15 de montée progressive, nous parvenons à la Hourquette d’Aubert à une altitude de 2498 mètres.

Le temps s’est heureusement éclairci et nous pouvons à de rares moments apercevoir en partie le Pic du Néouvielle culminant à 3097 mètres.

Le vent froid est cinglant et nous nous arrêtons pour endosser vêtements chauds, bonnet et gants.

Nous entamons ensuite la descente peu facile vers le Lac d’Estagnol, Lac Nère, Lac de Tracens, Lac Blanc, Lac de la Jonquère et le Lac Dets Coubous, pour terminer à une altitude de 2041 mètres.

Cette descente ponctuée d’une pause déjeuner de 1 heure, à l’abri du vent, car il fait encore très froid.

Une dernière petite pause à 15h30 et ce pendant un quart d’heure et nous entamons la dégringolade vers le Pont de Gaubie situé à une altitude de 1538 mètres que nous atteignons à 17h05.

Nos hôtes du Gîte de la Grange au Bois situé à Viella, à 2 km de Luz-Saint-Sauveur sont venus nous chercher car Nous ne serions arrivés à notre lieu d'herbergement que très tard dans la soirée.Gîte d'étape la Grange au Bois 3O-lagrandeaubois

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 21:30

Notre hôte Leslie, du gîte de la Grange au Bois est chargée de nous déposer au car de 7h10 à
Luz-St-Sauveur, qui nous mènera à Pierrefitte Nestalas puis un autre vers Cauterets.

J'en profite d'ailleurs pour vous inviter à aller sur le site du gîte "La Grange au Bois".

Gîte d'étape la Grange au Bois 3 La gérante Leslie sait recevoir ses convives comme personne et c'est une excellente cuisinière. Il faut faire le détour, s'arrêter pour une étape et goûter à ses petits plats, sans regret.

http://www.lagrangeaubois.com/

Leslie nous dépose donc à Luz-St-Sauveur. Nous attendons notre premier car, puis à Pierrefitte-Nestalas nous montons dans notre deuxième car, direction Cauteret. Là, nous effectuons quelques courses à la volée, retrait de monnaie, achat d’une autre carte SD, car il y a profusions de photos, et nous trouvons l’opportunité de monter dans le Citycab, proposée par la commune de Cauteret, navette gratuite qui nous monte à la Raillère, départ de notre étape qui nous mènera au refuge d’Estom, où nous dormirons. Nous avions envisagé dans notre préparation de randonnée de monter dans la navette qui va jusqu'au Pont d'Espagne et qui s'arrête à la Rallière, départ de notre randonnée, mais le chauffeur nous a appris l'existence de ce Citycab, essenstiellement prévu pour les curistes.

Nous partons de la Rallière à 11h15, petite étape somme toute, et nous prenons donc notre temps. Photo souvenir devant la Cascade du Lutour, et en montant, farniente au soleil, lessive du bas de pantalon dans le Gave du Lutour, et nous progressons. Halte repas à l’ombre, car il fait très beau et chaud. La chance est enfin avec nous. Nous avisons un bel endroit ombragé au Bord du Gave pour nous restaurer. Nous prenons notre temps pour repartir, tant et si bien, qu’il est 17h00 lorsque nous apercevons les mules de ravitaillement et le refuge et au final le lac d’Estom qui clôture cette étape.

Douche, cartes postales, apéro face au soleil couchant sur les montagnes que nous gravirons dès le lendemain matin.

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 20:30

Le soleil de lève à peine sur les montagnes que nous sommes déjà prêts à partir à l’assaut du Col d’Arraillé. Les randonneurs se préparent dans et autour du refuge d'Estom. Chaque sac est vérifié, serré autour de la taille de chaque randonneur  pour des destinations pour certains différentes. Nous allons grimper de 1804 mètres à 2583 mètres pour passer de l’autre côté du col d'Arraillé et tenter enfin d'apercevoir le Massif du Vignemale. Malgré tout, 779 mètres de dénivelé positif ne se font pas sans encombre. Nous partons du refuge à 7h45 et montons pendant 1 heure jusqu’à atteindre la bifurcation qui mène au Col des Gentianes. 2h00 après, nous tombons nez à nez avec un névé qui nous barre le sentier sous le Col d’Arraillé. Nous choisissons l’option de contournement car nous ne sommes pas équipés pour passer sur la neige et un névé peu s’avérer être dangereux à cette période de l’année.

100 8137

Un quart d’heure plus tard et il est donc 11h15, quand nous atteignons le Col d’Arraillé. C’est une splendide vue qui s’offre à nous avec le Vignemale et le Glacier des Oulettes comme toile de fond. Quelle récompense !!! 100 8155IMAG0122-copie-1.jpg 

Nous nous résignons à descendre vers le refuge des Oulettes de Gaube situé à 2150 d’altitude où nous nous 100 8202restaurons. Nous devons quitter cette vue splendide qu'est le Vignemale depuis le Col d'Arraillé. Nous aurons malgré tout derrière nous le Vignemale qui veillera sur nous une bonne partie de l''après-midi. Il est 13h10 quand nous posons nos sacs au refuge des Oulettes de Gaube.  

A 14h00, nous continuons à dégringoler vers notre destination, le Pont d’Espagne, par la Vallée de Gaube.

Nous sommes d’ailleurs amenés à longer le Lac de Gaube, lac d'un bleu magnifique et très touristique que les gens peuvent atteindre par télésiège, ce qui fait qu'il y a énormément de touristes à fréquenter ce site. 

Nous ne prenons certainement pas l'option du télésiège et arrivons au Pont d’Espagne par le GR 10. Nous rejoignons le Refuge du Clot, à 18h00. Ce refuge est situé à 1542 mètres d’altitude.

C’est ainsi que se termine notre périple.100 8274

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 17:57

REFUGES DU BUFADOU - SUPER LIORAN [ CANTAL ]

 

Tél fixe : 04.71.49.55.76 - Mobile : 06.66.67.68.69

 

A-Le BufadouB-Le Bufadou

 

GITE DU COL DE PRAT DE BOUC [ CANTAL ]

Commune de ALBEPIERRES-BREDON

 

Tél fixe : 04.71.20.20.90

 

D-Prat de boucF-Prat de bouc

 

REFUGE CAMPANA DE CLOUTOU [ HAUTES-PYRENEES ]

 

Tél fixe : 05.61.06.58.09 ou 05.626.91.87.47

 

H-CampanadeCloutouI-CampanadeCloutou 

 

 

REFUGE HOTEL D'OREDON [ HAUTES-PYRENEES ]

 

Tél Mobile : 06.23.05.72.60

 

Il propose :

- 80 couchages
- Sanitaires (wc, douches) à chaque étage
- 2 salles de restaurant
- 1 bar
- Terrasse panoramique

Aux portes de la réserve naturelle du Néouvielle et du Parc National des Pyrénées, il se niche au milieu des pins à crochet et vous permet de découvrir un "havre" de paix à 2.000 mètres d'altitude.

 

K-OrédonL-Oredon 

 

 

 

GITE ETAPE "LA GRANGE AU BOIS" [ HAUTES-PYRENEES ]

Route de Barèges 65120 VIELLA

 

Nous avons mis dans la "Bibliothèque de cartes utilisées pour nos randos" la carte IGN au 1 / 15.000ème des environs de Viella ainsi que la localisation approximative du gîte de la Grande au Bois.  

 

La Grange Au Bois peut accueillir jusqu'à 33 personnes dans ses 8 chambres duplex avec salle de bain et toilettes privées.

Tél fixe : 05.62.92.82.76

 

 M-lagrandeauboisO-lagrandeaubois   

 

REFUGE DU LAC D'ESTOM [ HAUTES-PYRENEES ]

 

Tél fixe : 05.62.92.07.18

 

P-EstomR-Estom 

 

 

 

REFUGE DU CLOT [ HAUTES-PYRENEES ]

 

Tél fixe : 05.62.92.61.27

 

T-Le Clot U-Le Clot

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de randos-sylvie-patrick.over-blog.com
  • : Randonner est notre plaisir et un besoin, Randonner en montagne, dans les Pyrénées, dans les Alpes est aussi un besoin, Randonner dans la nature est vital. Nous randonnons tous les deux ou avec notre association "les Cent Pas" de Bugeat en Corrèze.
  • Contact

Magnifiques montagnes

100 7225100 7703100 8051100 8194 

De gauche à droite : Vue depuis le Plomb du Cantal, randonnée vers la Lac Bleu en partant du Col

du Tourmalet, la Vallée du Lutour vers le Lac d'Estom, le Vignemale depuis le Col d'Arraillé.

Recherche

Ecrire un commentaire

En bas de chacun de nos articles vous pouvez "écrire un commentaire" en cliquant sur ce même lien.

Alors n'hésitez pas à en déposer un. Cela nous permettra de parfaire l'image et le contenu de notre blog.

Tous nos remerciements de randonneurs. Patrick et Sylvie

Articles Archivés

Description De La Randonnée